Huits ateliers thématiques pour aborder les tendances de consommation autour du bio

Profitez des experts présents lors de ces ateliers thématiques pour vous immerger davantage au cœur des tendances de consommation et comprendre celles qui peuvent s’adapter à votre entreprise et comment les mettre en place.

Zoom sur le suivi de l’étude prospective

Le Cluster Bio travaille depuis 2014 suune étude prospective qui vise à anticiper les marchés du bio de 2025 en faisant évoluer un scénario tendanciel autour de différentes variables sur la consommation, la distribution, le soutien des pouvoirs publics et l’évolution du pouvoir d’achat.

Cette analyse permet de mettre en relief les évolutions qui gravitent autour du marché des produits biologiques. Ce sera le sujet des trois premiers ateliers du premier jour : alimentaire, cosmétique et distribution.

Mercredi 25 mars 2020

ateliers-thematiques-01

Prospective alimentaire : le bio à horizon 2025

Les 4 scénarios initialement présentés pour l’alimentaire sont : le bio partagé, le bio gagnant, le bio business et le bio dilué. En 2018, le scénario du « bio partagé » se profilait : marché en extension et en compétition économique avec le conventionnel.

Qu’en est-il en 2020 ?

logo-cluster-bio

Animé par Adrien PETIT, Directeur et Marithé CASTAING, Chargée de développement des entreprises au Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes. Découvrir les intervenants

ateliers-thematiques-02

Prospective cosmétique : le bio à horizon 2025

En cosmétique, les 4 scénarios initiaux se basent sur le bio émergent, le bio référent, le bio libéral et le bio suspect. En 2018, la tendance penchait vers le scénario du « bio émergent » : le bio en extension sous contrainte d’identité et de distribution adaptée.

En 2020, vers quel scénario la cosmétique bio se dirigera ?

logo-cluster-bio

Animé par Caroline GIRARD, Chargée de projets Marketing & International et Lauriane LUBERT, Chargée d’Innovation au Cluster Bio Auvergne-Rhône-Alpes. Découvrir les intervenants

ateliers-thematiques-03

Prospective distribution : les circuits plébiscités à l'horizon 2025

À l’aube des années 2020, un nouveau supercycle de consommation se développe, fondé sur un mot-clé phare : la proximité. Le client veut se sentir proche de son assiette, de son magasin et ses vendeurs, des producteurs, des autres clients, de la vie locale, la nature…

Conséquence pour les points de vente : les magasins dits de proximités vont devenir la norme et concerner tous les acteurs, avec de nouveaux codes et de nouveaux points de vente alternatifs.

Quels sont-ils ? Comment les choisir ? Quels sont ceux les mieux adaptés aux différentes marques ?

Animé par Sauveur FERNANDEZ, Éconovateur.
Découvrir les intervenants

ateliers-thematiques-04

Comment sécuriser ses approvisionnements ?

Dans un contexte où l’offre se développe moins vite que la demande, il est indispensable de sécuriser ses approvisionnements bio.

Découvrez les méthodes et les conseils pour identifier de nouveaux fournisseurs et bâtir des relations durables avec ses producteurs.

Logo-SVP-Conseil-biondays

Animé par Vincent LLAURY, SVP Concept.
Découvrir les intervenants

Jeudi 26 mars 2020

ateliers-thematiques-08

Comment innover avec les ingrédients ?

Au cœur des produits de demain, les matières premières choisies devront être en phase avec les nouvelles attentes des consommateurs. Quelles sont les ingrédients plébiscités et quels sont ceux qu’il va falloir bannir de ses produits ?

La culture de l’ingrédient secret arrive à sa fin. La traçabilité et la valorisation de chaque ingrédient sur ses apports fonctionnels et/ou nutritionnels sera un facteur-clé de succès pour se différencier et prendre des parts de marché.

ateliers-thematiques001

Animé par Gaëlle FRÉMONT, Ingrébio et Pascal BROUSSE, Trend Sourcing.
Découvrir les intervenants

ateliers-thematiques-06

Comment les relations media et influenceurs apportent une valeur ajoutée au bio ?

A l’heure du digital, la caution des médias traditionnels est indispensable aux marques pour construire et améliorer leur notoriété. Pour autant, la prédominance des médias digitaux – les Français y passent en moyenne 4 heures par jour – a rendu les relations médias protéiformes.

Les acteurs de la filière bio doivent plus que jamais être visibles mais également acteurs dans la diffusion d’informations qualifiées et enfin, moteurs des nouvelles habitudes de consommation. Faites le point sur les spécificités et la complémentarité de ces médias pour savoir comment les intégrer à votre stratégie de communication.

Logo-com-RP

Animé par Isabelle BARÈGES et Ludivine DI MÉGLIO, co-fondatrices et attachées de presse chez ComRP
Découvrir les intervenants

ateliers-thematiques-07

Comment intégrer l’éco-conception dans son activité ?

30% de l’impact sur le climat d’un Français est dû à son alimentation. L’agriculture biologique contribue à réduire cet impact mais il faut considérer l’ensemble du cycle de vie du produit pour améliorer sa performance environnementale.

Penser le produit dans sa globalité, du champ jusqu’au moment où il sera jeté, permet de structurer son entreprise et de fédérer ses équipes autour d’un projet. Cette démarche vertueuse met sur la voie de l’innovation, de la différenciation… et souvent des économies financières.

ateliers-thematiques-09

La RSE, comment passer de la bonne intention à l'action ?

Aujourd’hui, les consomm’acteurs ont pris la place des simples acheteurs d’hier. Ils n’achètent plus seulement un produit, l’acte d’achat est devenu un acte d’engagement pour des valeurs communes.

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) fait partie de l’ADN des entreprises bio, qui doivent néanmoins en prendre conscience pour structurer et valoriser cette démarche auprès des consommateurs de leur marque.

Quels sont les bénéfices d’une démarche RSE ?
Cela n’est-il pas l’apanage des grands groupes ?

logo-FEEF-SYNABIO

Animé par la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France (FEEF) et le Synabio.
Découvrir les intervenants

Réservez votre place pour ces ateliers thématiques dès maintenant en vous inscrivant :